Tutoriel masque 2/3 (modèle « bec de canard » AFNOR)

Cher(e)s ami(e)s, 

J’espère que vous allez bien ainsi que vos proches. Je fais suite à mon dernier article au sujet du masque validé par le CHU de Grenoble en vous proposant ici un tutoriel basé sur le document publié hier par le groupe AFNOR qui apporte de nouvelles recommandations. Vous en trouverez un rapide résumé à la fin de cet article (le document complet est en téléchargement ici)

Je précise que ces masques ne sont pas destinés aux soignants en contact avec des malades contaminés par le coronavirus. Si vous désirez coudre des masques pour les personnes qui en ont besoin, voici quelques groupes Facebook :
Les petits masques solidaires
solidarité masques Tissus golfe de Saint-Tropez

J’ai apporté quelques modifications au patron proposé par Afnor tout en conservant la forme, les dimensions, et l’efficacité de ce masque « bec de canard » : 
moins de coutures, moins d’épaisseur sur les bords et les côtés, moins de surpiqûres qui ajoutaient des trous d’aiguille dans le tissu.

Matériel

Tissu extérieur (coton) : 2 carrés de 21cm
Tissu «filtre» (molleton) : 1 carré de 21cm
Liens : 2 x 80cm (Trapilho, biais…)
Barrette nasale (facultatif) : 6 cm (fil électrique, lien de sac de congélation…)

PATRON à imprimer en 100% : Cliquez ici pour télécharger le pdf

Explications

– Plier le coton en deux
– Positionner le patron le long du pli et découper autour sauf du côté du pli
– Répéter l’opération pour obtenir trois pièces identiques
– Surfiler les pièces si le tissu a tendance à s’effiloche
– Plier en deux une des pièces en coton et coudre à un centimètre du bord le long des côtés obliques
– Superposer l’autre pièce de coton et le molleton et plier en deux endroit contre endroit côté coton
– Retourner la pièce à l’endroit
– Plier
 un des liens en deux et positionner son milieu au bord de la pièce coton/molleton au niveau de la couture et du côté du coton. Même chose pour l’autre lien.
– Faire une piqûre à 5 mm du bord en faisant des aller-retours pour bien fixer les liens
– Faire un 
nœud au bout des liens pour les maintenir en place et ne pas les piquer par mégarde par la suite
– R
eprendre la première pièce en coton qui est toujours à l’envers et y insérer la deuxième pièce coton/molleton en positionnant bien les liens à l’intérieur
– Aligner les coutures et épingler les
– Marquer 
le milieu d’un des grands côtés et tracer un repère à 3cm de chaque côté. Continuer d’épingler tout le tour.
– Piquer à un centimètre du bord en partant d’un repère jusqu’à l’autre.
– Retourner le masque par le trou en passant entre les deux couches de coton
– Si vous ne voulez pas de barrette nasale, refermer simplement le trou avec une couture et le masque est terminé
– Sinon réaliser
 une couture au milieu de l’ouverture pour en fermer une partie en laissant 1 cm d’ouverture de chaque côté afin de pouvoir y insérer un fil métallique. 
– Tracer
 deux repères sur les côtés extérieur du trou et dessiner un rectangle de 1,5 cm de hauteur en partant de ces repères pour bloquer la barrette. Piquer les trois derniers côtés de ce rectangle.
– Insérer un fil métallique dans l’emplacement réalisé. Vous pouvez recouvrir les extrémités du fil de scotch pour éviter de vous blesser.

Le masque est terminé !

Je n’ai pas fait de modèle spécifique pour les hommes mais si je devais le faire, je pense que j’ajouterais 1cm de chaque côté.

N’hésitez pas à me faire un retour en commentaire si vous testez ce patron.

Prenez-soin de vous et de vos proches ! 

Stéphanie

RESUME DU DOCUMENT DU GROUPE AFNOR

Les masques barrières contre le COVID-19 qui satisfont aux exigences du présent document doivent être désignés de la manière suivante : Masque barrière AFNOR SPEC S76-001:2020

EMBALLAGE : individuel ou groupé protégeant les masques contre tout dommage ou contamination avant l’emploi

BRIDES

Système solide, confortable et facilement amovible.
Elastique ou lien étoffe (biais, etc.) cousu ou soudé
D’autres moyens de fixation sont autorisés

ENTRETIEN

Le cycle complet de lavage (mouillage, lavage, rinçage) doit être de 30 minutes minimum avec une température de lavage de 60°C et avec une lessive habituelle

MARQUAGE

Les masques barrières doivent être marqués de façon claire et durable sur le plus petit emballage
disponible commercialisable ou doivent être lisibles à travers l’emballage si celui-ci est transparent.

a/ Le nom, la marque commerciale
b/ Le numéro du présent document et la désignation visible « Masque barrière ».
c/ La durée d’utilisation préconisée pour le masque barrière.
d/ Les instructions d’entretien (nombre de lavage, mode de lavage et de séchage).
e/ L’instruction suivante : « Ce dispositif n’est ni un dispositif médical au sens du Règlement UE/2017/745 (masques chirurgicaux), ni un équipement de protection individuelle au sens du Règlement UE/2016/425 (masques filtrants de type FFP2). »
f/ Le pictogramme de la mise en place du masque barrière pouvant se substituer à la notice
d’information

GENERALITES

Doit pouvoir s’ajuster à la morphologie de l’utilisateur
Avec ou sans barrette nasale
Monocouche ou composite multicouche
Assemblé par soudage ou couture
Règles d’hygiène à respecter durant la confection
Nettoyage des masques après confection
Deux patrons donnés à titre d’exemple : « Bec de canard » et masque « à plis »

RECOMMANDATIONS

— Utiliser des étoffes serrées, pas trop chaudes, lisses, non irritantes, permettant à l’air de passer pendant la respiration et suffisamment souples pour assurer l’étanchéité
— Ne pas utiliser d’étoffes légères et peu serrées
— Ne pas utiliser d’agrafes
— Ne pas confectionner un masque avec une seule épaisseur d’étoffe mais assembler en deux ou trois couches (mêmes étoffes ou différentes étoffes)
— Ne pas faire de coutures verticales, le long du nez, de la bouche et du menton

MATIERES APPROUVEES

Tissu/toile de coton 150 g/m2
Nontissé viscose 130 g/m2
Popeline « 120 fils » pour les masques à plis
Nontissé polypropylène 60 g/m2

Cet article a 15 commentaires

  1. Yette

    Bonjour Stephanie,
    Juste une petite question.., avec les carrés de tissus de 21cm , quand on pose le
    modèle (prédécoupé dans un carton) qui a également un coté de 21cm et le petit coté de 10cm (double) on a pas assez de tissu sur les cotés pour coudre.
    Faut-t-il dans un carré de 22 soit 23cm pour obtenir ces cotés dans le tissu, ou on coud en dedans des dimensions pour les cotés? Merci

    1. StephanieValentin

      Bonjour Yette, il me semble que les marges de couture sont comprises dans le patron proposé par AFNOR. En tout cas, le masque me va bien comme ça 😉 Mais n’hésitez pas à me dire si je fais erreur pour que je corrige. Belle journée 🙂

  2. Pat

    Bonjour Stephanie,

    Je vais m’y mettre, je vais piquer la machine de mon épouse et en faire quelques uns.

    Les merceries étant fermées, je n’ai pas trouvé de référence intéressante pour les liens et on a du mal à se rendre compte avec les produits en ligne. Auriez-vous quelques exemples de produits qui vont bien ? J’ai cherché sur bretelles de hauts de maillots mais rien trouvé de particulier.

    Merci d’avance,
    Pat

    1. StephanieValentin

      Bonjour Pat, bravo pour votre démarche 🙂 Alors moi j’utilise du trapilho, ce sont des bandes de jersey qui sont les restes de l’industrie textile. On peut obtenir la même chose en découpant un vieux shirt, j’ai fait une petite démo ici : https://www.youtube.com/watch?v=tJUgK3lKo1I
      Bonne couture 🙂

      1. Pat

        Merci beaucoup, super utile et tout simple !

  3. Latreille sabrina

    Bonjour,
    J’adore ce que vous faite et à la place des lanières je souhaite plutôt utiliser des élastiques derrière les oreilles ?
    Quel taille pensez vous que je dois utiliser 15 cm?

    1. StephanieValentin

      Bonjour Sabrina, je ne mets jamais d’élastiques derrière les oreilles parce que justement ce n’est pas ajustable à la morphologie des personnes et beaucoup d’infirmières se plaignent que cela fait mal aux oreilles si on le porte longtemps. Du coup, je ne sais pas quoi vous dire pour la longueur. Je pense qu’il faut tester peut-être en accrochant l’élastique à la fin sur le côté intérieur comme dans le tuto de base d’AFNOR (c’est moins joli mais cela vous évite de tout défaire si la taille ne convient pas). Bonne journée 🙂

  4. Cadoge

    Bonjour,

    Super tuto, merci beaucoup.
    Pour la longueur des élastiques autour des oreilles, 17 cm pour madame et 18 cm pour monsieur c’est ce que j’utilise en général pour les masques. Le mieux étant d’essayer avant de le couper à longueur.
    Bonne couture et portez vous bien

    1. Sev

      et pourquoi pas de l’élastique réglable avec un bouton un peu gros (plus gros que celui du pantalon) et cousu solidement (on en trouve dans les pantalons (trop petits) de nos enfants ?

  5. Isabelle B.

    Bonjour Stéphanie,
    Merci beaucoup pour votre partage et votre générosité. Je suis nulle en couture et grâce à vous, j’arrive à faire des masques très corrects pour protéger ma famille et ceux que j’aime. Bon week-end, Isa

  6. VERAX Jo

    Bonjour Stéphanie,
    Merci pour votre tuto qui est très facile à faire quand on coud.
    Mais j’ai un problème avec votre vidéo à laquelle vous avez ajouté de la musique ce qui est très gênant quand on est malentendante, la musique couvre les paroles.
    Pourriez vous en refaire une sans la musique pour les malentendants celà serait super de votre part.
    Bonne continuation.
    Jocejo29

  7. Sev

    Pour le tissu, si le tissu est vieux, il est plus serré, non ? (surtout s’il a rétréci ;-))
    en « molleton », on a droit à quoi ? un vieux molleton de lit laisse bcp passer l’air.. un vieux pull polaire aussi. est ce que je peux mettre un vieux t-shirt en coton beaucoup lavé, bouilli et rétréci ? Le molleton est-il nécessairement en coton… ? (je n’ai plus de polaire neuve…)
    est ce que je peux remplacer le molleton par une épaisseur de popeline supplémentaire (ma machine le permet) donc un masque en 4 épaisseurs ?
    merci

  8. FORLANI

    Peut on vs en acheter, 1 ou 2 ? Destinataire Vendome Loir et Cher
    Cela rendrait me rendrait un énorme service car je n’ai pas trop confiance dans les autres masques « grand public » faits maison, qui d’ailleurs ne sont pas supposés protéger le porteur lui-même
    En tout cas merci, bravo

    Jac FORLANI

  9. Bonjour Stéphanie
    J’ai trouvé votre vidéo pour la fabrication de ce masque et elle me convient bien pour en réaliser une série pour mon petit fils qui rentre en 5e.
    Je pense que cette forme est plus confortable que celle à plis, surtout pour un enfant qui doit garder son masque toute la journée. En revanche, je n’ai pas mis de triplure en molleton car l’un de mes tissus est épais et tissé très serré. Et je vais remplacer les liens par des élastiques qui passent derrière la tête.
    Merci beaucoup pour le partage

    1. StephanieValentin

      Bonjour Françoise, merci beaucoup pour votre commentaire 🙂 Oui très bonne idée, en fait il y a eu pas mal de changements depuis le début et le molleton ou la polaire se sont avérés beaucoup trop chaud, surtout l’été venu. Pour l’élastique, c’est bien quand on peut l’adapter à la personne et quand ils sont un peu larges pour ceux qu’on met derrière la tête. Sinon un trapilho très élastique est encore plus confortable à mon goût. Bonne rentrée à votre petit fils !

Laisser un commentaire